JOURNAL.SN

Actualités du Sénégal

Talibé battu à mort à Linguère: la réaction de Imam Kanté

imam-kanté-talibé-battu-à-mot-linguère-fallou-diop-1

L’imam, écrivain et conférencier Ahamdou Makhtar a réagi à l’affaire de Fallou Diop du nom du talibé de 11 ans battu à mort par un autre Talibé de 15 ans à Linguère.

Voici sa plaidoirie:

« Paix sur vous

Donner à un enfant la prérogative de frapper un autre ! C’est à proscrire des daaras.

Donc, c’est un Talibé de 15 ans qui a frappé un autre de 11 ans et mort s’en est suivie !
D’abord frapper pose problème et laisser un enfant le faire est à proscrire car présentant trop de risques. En effet, l’enfant frappé par un autre Talibé juste un peu plus âgé que lui a tendance à résister car ne reconnaissant pas à ce dernier la légitimité de le faire. Frustré par cette attitude de défiance, et étant sans expérience ni retenue, l’aîné a tendance à frapper plus encore pour faire reconnaître ou accepter son « autorité ». Et dans ces conditions, tout peut arriver, surtout en l’absence du serigne Daara ou d’un adulte.

Ceux qui connaissent les Daara savent que c’est une pratique courante que de laisser les talibés plus âgés avec le bâton. C’est une pratique à proscrire des daaras. Un enfant n’est pas responsable (il n’est pas moukallaf dans le droit islamique), par conséquent, il ne peut pas en éduquer un autre et ne devrait pas avoir une prérogative de coercition sur qui que ce soit dans les daaras.

En droite ligne du hadith « la religion, c’est le bon conseil », je lance encore un appel aux serigne Daara, comme j’ai eu à le faire sur le jeeng : il urge de revoir certaines pratiques pour faire mieux en termes de ihsan (bienfaisance) et de rahmah (compassion). Il ne faut surtout pas refuser des réformes nécessaires et justes au nom de la « résistance » contre les « ennemis » des daaras.
wa Salam »