JOURNAL.SN

Actualités du Sénégal

Laissez le Président de la République exercer ses prérogatives régaliennes

Il faut retenir un fait, le Président Macky sall a été élu par Bby en 2012 et par une majorité presidentielle élargie en fevrier 2019 toujours est il que c ‘est un serviteur de la république. Ceux qui l’ont accompagné doivent comprendre qu’ils ne sont pas dans une société anonyme oû ils ont des dividendes à se partager. Je parle de prérogatives c’est pour qu’il puisse utiliser les compétences sénégalaises comme Pierre goudiaby Ateppa et son secretaire général boubacar camara avec qui j’ ai partagé plusieurs projets en plus d’une forte ambition d »accompagner le Président. Je m’en suis ouvert au PR qui avait décidé de les recevoir mais jusqu’à présent rienJe suis un développeur qui ne peut admettre qu’on mette sur la touche des experts avérés porteurs de projets innovants et les voir vendre leurs compétences dans la sous région. Je peux dire la meme chose sur un garçon comme youssoupha sakho ancien ministre et de l’ARPM spécialiste dans les montages de projets dans leur financement et réalisation. Comment on peut avoir dans son pays des gens qui croient à votre programme et qui ne veulent que servir leurs pays et les laisser aider d’autres pays de la sous région. Un exemple on a une compagnie aerienne déficitaire qui va droit vers le mur, je trouve des spécialistes de l’aeronautique qui sont des sénégalais respectés dans ce milieu qui ont une capacité de faire bénéficier leurs pays d’une compagnie aux normes et avec un bon compte d’exploitation. Le President a eu encore l’ouverture de donner instructions au directeur de la compagnie suite à mon intervention car toutes mes audiences sont de cette nature et pas pour mes problemes personnels. Mais ce Directeur a refuser d’éxecuter les instructions présidentielles depuis presque un an.Ce faisant je lui demande d’avoir le courage de soumettre à l’appréciation du peuple sénégalais,son compte de résultats d’avant covid 19. La liste est longue et prouve que certains collaborateurs qui ne savent pas que le Senegal est un patrimoine commun,bloquent les initiatives à méme d’aider à la réalisation de l’ambitieux programme du Président. Permettez moi de dire qu’ils ne sont pas généreux avec lui et nous n’allons plus les laisser faire car ce qu’ils font impactent sur nous car au moment oû c’etait pas évident pour certains d’entre eux nous avons mis nos moyens notre énergie pour gagner ce que semblent ignorer certains.