JOURNAL.SN

Actualités du Sénégal

Incident de Londres: Aliou Sall dénonce un ternissement de l’image du pays

Dimanche passé à Londres, la Sénégalaise Mbayang Camara, membre de « Aar Li Nu Bokk », avait interrompu brusquement le discours de Macky Sall, en criant, «Libérez Guy Marius Sagna», lors d’une rencontre du Président avec les Sénégalais d’Angleterre. Un acte qu’a dénoncé le tête de file de l’alliance pour la république à Birmingham Aliou Sall.

 » Le fait de saboter les visites du président en Europe ne participe guère au rayonnement de notre pays. À contrario, ces agissements ternissent l’image du Sénégal au niveau de l’Occident  » a dénoncé le cordonnateur de la délégation des sénégalais de l’extérieur de l’APR.

Des marches sont quotidiennement organisées et autorisées à Dakar où règne une liberté d’expression sans précédent, donc tous ses débordements orchestrés par des Sénégalais sont purement politiques, a révélé Aliou Sall.

 » Ceux qui croient qu’ils rendent un bon service au pays se trompent. Le président a été plébiscité par les citoyens donc ne pas être en phase avec cette légalité ne fait que démontrer une mauvaise foi maladive d’opposants en perte de popularité  » continue t- il.

Balayant d’un revers de main les accusations de violences perpétrées sur des militants de Pastef venus manifester leur désaccord sur la politique du chef de l’État, le cordonnateur de l’APR Birmingham évoque une victimisation.

 » Comme leur leader Ousmane Sonko, les membres de Pastef ne sont pas des patriotes, ils ne connaissent que la violence et les insultes, ce sont des terroristes nuisibles à la bonne marche du pays. Les choses allaient être plus graves si on avait pas fait face car  » ces terroristes  » projetaient d’attaquer le véhicule personnel du président avec des jets d’oeufs de farine  » a t- il conclu.