JOURNAL.SN

Actualités du Sénégal

Et si l’Administration tirait profit de la covid19 pour se mettre à jour.

Dans notre pays on a l’habitude de dire  » c’est toujours dans le circuit ». Ce circuit dont on sait où il commence et oû il s’arrête. Les autorités, à commencer par le niveau Supérieur, doivent profiter de leur semi confinement pour signer tous les chronos qui sont sur leurs bureaux.Beaucoup de projets sont bloqués par un décret, ou par sa promulgation, par un arrêté ou par la simple signature devant permettre sa mise en oeuvre, d’un agrément ou autre document pour démarrer une activité.C’est l’occasion pour un service comme la solde service du ministere des finances,de mettre les bouchées doubles pour travailler sur les dossiers de régularisation des enseignants. Toutes les directions,tous les services sans exception doivent débarrasser leurs bureaux ou les mémoires de leurs ordinateurs de tous les dossiers qui sont en instance et Dieu sait qu’il y en a. C’est ça qui me poussait au début de la covid 19 à demander de ne pas mettre l’administration en Berne.Souvenons nous que le Président de la République, avait organisé un séminaire sur la réforme de l’administration au centre Abdou Diouf et j’avais fait une contribution la dessus. Comme tous ceux qui ont les signatures, sont dans le pays, et que les différents services ne connaissent plus d’affluence,il serait inacceptable que des citoyens soient bloqués dans leurs projets, que des entreprises souffrent de décomptes non signés, parce que dans le circuit,que des lois ne soient promulguées, et que le journal officiel ne soit mis à jour.Son Excellence Monsieur le Président de La Republique pourrait aider en en faisant un point de sa communication lors d’un conseil des ministres. Le professionnel de mon point de vue est des fois celui qui sait saisir les occasions quand elles se présentent.