JOURNAL.SN

Actualités du Sénégal

AUJOURD’HUI : 25 janvier 1980, Seydou Nourou Tall est rappelé à Dieu

thierno-seydou-nourou-tall-décès-ziara-annuelle

Petit-fils d’El Hadj Oumar Tall, Seydou Nourou deviendra une personnalité influente de la tariqa Tidiane. Aussi bien au Sénégal qu’au Mali, ce grand ascète gagnera le cœur de milliers de fidèles qui verront en lui le reflet de son grand-père. Après avoir travaillé à consolider le legs de son aïeul Cheikh Omar Tall, Seydou Nourou décède le 25 janvier 1980.

Figure emblématique de la confrérie Tidiane en Afrique de l’Ouest, Seydou Nourou Tall passera toute sa vie à la propagation de l’islam et de la Tidianiya. Centenaire avant sa mort, ce grand soufi Toucouleur né en 1874 à Nioro du Sahel (au Soudan français), il fera montre d’une érudition et d’une sainteté incomparables. Seydou Nourou Tall fut sans doute l’un des plus grands hommes de son époque.

Fidèle compagnon de Cheikh El Hadj Malick Sy avec qui il partagera une partie essentielle de sa vie, Seydou Nourou Tall bénéficie d’un respect et d’une estime sans limites auprès de la famille Sy de Tivaouane, éternellement reconnaissante à Cheikh Omar Tall et sa famille. Trait d’union essentiel entre les familles Sy et Tall, Seydou, le fils de Nourou, sera surtout reconnu pour sa fécondité en production avec notamment sharh fait sur la gigantesque œuvre jurisprudentielle malikite intitulée Risaala.

Fédérateur et doté d’un grand sens de responsabilité, Seydou Nourou participera surtout à l’installation de Serigne Babacar Sy comme Khalife de Seydi El Hadji Malick Sy. Il est l’initiateur de la réunion des Moukhaddams à Tivaouane, le 12 mai 1957, deux mois après le décès de Serigne Babacar Sy. Seydou Nourou a ainsi marqué de son empreinte les affaires de la famille Sy par égard à Cheikh El Hadj Malick Sy, son directeur de conscience.

Sur le plan politico-social, Seydou Noura jouera un rôle fondamental dans la stabilité du pays. C’est pourquoi, écrit Asfiyahi.org, « entre 1920 et 1959, les gouverneurs généraux, les gouverneurs des territoires, les commandants de cercle, reconnaissent unanimement sa contribution positive au maintien de la paix dans les ex AOF et AEF ». C’est un homme d’ouverture et grand médiateur dans les différents Etats où il compte des disciples et un des précurseurs du dialogue islamo-chrétien.

Seydou Nourou rejoint son Seigneur le 25 janvier 1980 alors qu’il est âgé de 116 ans. Ses obsèques se dérouleront avec la présence de Serigne Abdou Aziz Sy Dabakh, le Khalife Général des Tidianes.

Par Ababacar Gaye/SeneNews